Inspiration Art Deco : Le musée de la Piscine

À l’époque où j’étudiais à l’ESAAT de Roubaix, il y avait un lieu où j’aimais particulièrement passer du temps, le jours gris, les jours tristes ou quand j’avais besoin de me ressourcer : c’est Le musée de La Piscine.

Non, il ne s’agit pas d’un musée sur l’histoire de la piscine mais plutôt d’une magnifique piscine à l’architecture Art Deco construite dans les années 1920 et reconvertie en musée d’Art et d’industrie.
Il comprend des œuvres d’art, peintures et sculptures mais aussi des œuvres d’arts appliqués, de la céramiques, des vitraux et surtout une collection importante de vêtements et tissus qui reflètent l’ampleur de l’industrie du textile dans la région Nord dès la révolution industrielle.

Magnifiquement restauré par l’architecte du Musée d’Orsay (tiens tiens…), le musée de la Piscine accueille aussi des expositions temporaires, dont Braïtou Sala lors de ma dernière visite.

L’histoire de la piscine Art Deco de Roubaix

La piscine de Roubaix a été construite dans un souci d’hygiène afin d’apporter de quoi se laver surtout aux classes les plus modestes, à une époque ou peu de gens avaient chez eux de quoi se doucher (et l’eau courante, et oui…)

Je cite via le site du Musée :

« La piscine est inaugurée le 2 octobre 1932. Elle est conçue comme un sanctuaire de l’hygiénisme en réponse à la misère des populations ouvrières. Elle offre un équipement sportif de grande qualité et met en avant les capacités d’une équipe municipale issue du monde ouvrier. La façade théâtrale est de style byzantin. Le plan est celui d’une abbaye : quatre ailes disposées autour d’un jardin évoquant un cloître. Dans les ailes Sud et Ouest les baigneurs pouvaient utiliser des baignoires. L’aile Nord comporte les espaces de circulation et de distribution et les zones de loisirs (terrasse solarium et bar). Le bassin et les cabines se trouvent dans l’aile Est dont les verrières représentent le soleil levant et le soleil couchant. Le décor intérieur est caractéristique du style art-déco et semble présenter des symboles maçonniques. En effet, Albert Baert appartenait à la loge maçonnique du Nord-Orient de Lille dont il a construit le temple rue Thiers à Lille. En 1934, la piscine est classée par la revue Bâtir comme l’une des plus modernes d’Europe. »

Pourquoi s’agit t il d’un musée exceptionnel ?

-Son cadre

Le grand bassin et sa source, la verrière Art Deco représentant le soleil levant et le soleil couchant et les balcons, les douches, Une grand partie du bâtiment tel qu’il était et qui faisait sa richesse a été conservé.
De plus, régulièrement un haut parleur diffuse des bruits de « piscine », de l’eau et des cris d’enfants, donnant une ambiance vraiment particulière au lieu.

-Ses collections

Le musée de la Piscine ce n’est pas Orsay bien sur. Mais au delà des beaux tableaux (comme le combat de coq, la collection de sculpture de Pompom …/…)
C’est une collection qui présente des tableaux historiques, qui retrace la société d’autrefois , des paysages, des vêtements, mais aussi des traits sur des visages durcis par le travail
Une grande collection de vêtement du début du XX siècle est visible, des robes de cocktails, mais aussi de riches tissus, car un important catalogue de tissus industriels y ai conservé et à disposition d’un public plus professionnel

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code